Le thé une alternative à l'alcool: rencontre avec Carine Amery, Sommelière du Thé

News & Témoignage 28/02/2020

Tournée Minérale c’est un mois sans alcool. Pour certains l’expérience est prolongée. Sommelière du thé, Carine Amery boit sa première tasse à 5 ans : un coup de foudre. Aujourd’hui, c’est son métier. Elle propose une alternative à l’alcool : le thé, pour que chacun retrouve sa place à table.

Sommelière du thé… C’est quoi ?

« La sommellerie c’est associer les vins avec ce que l’on mange et moi j’associe les thés avec ce que l’on mange ». Son combat ? Faire découvrir aux gens le thé et lui faire une place à table. Carine Amery conseille des thés accessibles à tous. « Ce qui est prioritaire pour moi, c’est élargir la convivialité et le plaisir d’être ensemble à table à ceux qui ne boivent pas d’alcool ».  

Le thé, le vin : deux mondes parallèles 

Carine Amery est d’abord bibliothécaire, puis se réoriente vers le monde de la restauration. Elle étudie la sommellerie classique et comprend que les accords mets-vins sont le pilier de notre gastronomie. Le thé est une boisson mal connue, mal préparée et cantonnée à accompagner des sucreries.
La sommelière en thé fait pourtant un autre constat : le thé et le vin sont deux univers comparables. L’analogie est frappante par l’ancienneté, par le nombre de crus, par les cultures, etc.

Privilégier le thé lors du repas

Le thé contient de la théanine qui est un acide animé exhausteur de goût. Le thé relève donc le relief aromatique de ce qu’il accompagne.
La diversité des théiers, le nombre de crus, la manufacture du thé en 6 couleurs, permettent des accords mets-thés très pointus. Tous les aliments s’associent avec le thé. Ainsi, l’acidité du vinaigre, les notes soufrées des asperges, des œufs, la capsaïcine des piments, qui abiment le goût du vin sont avec le thé en excellente compagnie.

Les préjugés du monde de la restauration

Nous n’imaginons pas que la convivialité puisse se passer d’alcool. C’est un préjugé tenace. « J’ai travaillé sur un repas de mariage. C’était un remariage. Les époux ne voulaient pas d’alcool car des convives avaient trop bu lors de leur premier mariage respectif. Le traiteur était paniqué. Nous avons alors travaillé ensemble. Je peux vous assurer que la joie autour de la table n’avait rien à envier à un repas avec de l’alcool ».

« Nous attendons de ceux qui ne boivent pas d’alcool à table qu’ils s’en justifient et nous nous permettons d’insister pour qu’ils dérogent. Nous aimons penser que boire de l’alcool favorise la convivialité et l’inclusion sociale et ne voyons pas que les fêtes tournent plus souvent mal du fait d’abus d’alcool que de s’en être abstenu. »

Le thé : le produit le plus mal servi

Les professionnels du secteur HORECA ignorent souvent ce qu’est le thé, en dehors des sachets de marques connues et proposés uniquement au moment du dessert. Pourtant, le thé est un vaste univers gastronomique. « Il y a environ 5 mille variétés de vignes dans le monde. Rien qu’en Chine, il y a plus de 6 mille crus. Il y a aussi 6 manufactures appliquées aux feuilles de thé qui peuvent encore produire 6 couleurs différentes qui ont chacune leur goût... C’est dommage de ne pas profiter de cette richesse ». Cette diversité fait du thé une excellente alternative au vin, inclusive pour les clients et intéressante pour le professionnel.  

Une personne sur cinq boit au moins un thé par jour en Belgique. Les restaurants peuvent se saisir ce cette clientèle. Les amateurs de thé, insatisfaits par le thé en sachet trop souvent proposé, n’en commandent pas actuellement. Cela donne l’impression qu’il n’y a pas de demande pour le thé, ce qui n’incite pas les professionnels à modifier leur offre. C’est un cercle vicieux.

Les chefs ventent les vertus inclusives de la gastronomie : les gens sont réunis autour d’une table. Mais en pratique, difficile d’aller au restaurant si on ne boit pas d'alcool car il y a peu d'alternative en boisson. « C’est un manque d’imagination parce qu’il y a pleins d’alternatives à l’alcool, qui sont savoureuses et qui en plus, peuvent être lucratives pour le restaurateur ».

En savoir plus

Découvrez le Menu "Tournée Minérale" par Carine Amery.
La sommelière du thé propose des ateliers « T sur Mesure », découvrez son travail sur son site.

Retour vers l'aperçu